Générer de l’engagement sur vos événements

engagement event

Développer de l’engagement sur vos événements en utilisant la co-création et la technologie pour proposer des expériences uniques et mémorables auprès de vos invités.

L’engagement est le fruit d’une relation profonde. Elle associe différents éléments : l’expérience, l’émotion, la créativité, la collaboration, l’apprentissage et également les interactions communautaires nécessaires à la co-construction d’une offre.

L’événement (séminaire, conférence, soirée institutionnelle) est un outil efficace pour développer l’image d’une marque, d’un produit ou d’un service. Pour générer de l’engagement sur un événement, il est essentiel de respecter 3 objectifs :

  • Cognitif : c’est une référence immédiate à l’immersion. Elle implique une concentration sur le sujet présenté.
  • Affectif : elle implique la passion et l’enthousiasme par rapport à ce qu’il va se passer.
  • Conatif: elle se réfère aux actions et aux résultats obtenus suite à cet engagement.

Le développement de l’engagement nécessite deux éléments : un sujet (le participant) et un objet (le contenu, la marque ou l’organisation). L’interaction entre le sujet et l’objet est en général caractérisée par cet engagement. La mise en place peut paraître simple, néanmoins, l’application est différente dans le cadre du développement de l’engagement du participant. Les événements introduisent un nouveau type d’interaction. Ils ont un avantage concurrentiel sérieux par rapport à tout autre canal. La présence à un événement augmente considérablement l’engagement d’un participant. Si l’expérience devient mémorable pour ce dernier, il sera plus facile de le convaincre à prendre des mesures pour acheter des produits, des services ou des billets pour l’événement suivant.

La co-création est une technique indispensable pour atteindre un niveau élevé d’engagement. Elle consiste à développer une idée, un produit ou un service en collaboration active avec son consommateur. Les téléspectateurs peuvent être impliqués dans une publicité télévisée, les participants à un événement sont eux « engagés ». Leur simple présence et le fait qu’il est pris des mesures pour être là génèrent mécaniquement ce besoin de co-création dans l’expérience.

La co-création et l’interaction avec le ou les animateurs de l’événement ainsi que les autres participants amplifient la participation et le sentiment d’engagement. La co-création peut être bénéfique, elle peut également à l’inverse être source d’insatisfaction.

La différence peut se générer dans la manière où l’on conçoit un événement. Elle peut également se faire dans les outils utilisés pour le réaliser. Si nous donnons suffisamment d’occasions aux participants de co-créer et d’interagir, les résultats deviennent probants. L’opposé de la co-création est la co-destruction. Elle est le résultat d’une mauvaise gestion ou d’une mauvaise conception de l’évènement.

Par conséquent, la conception d’un événement prend un tout nouveau rôle dans le processus de planification. Il est le moteur de l’engagement de l’événement. Un facteur interne qui peut influencer considérablement sur le résultat. Les agences événementielles ont pour rôle de concevoir et de mettre en scène le lieu de l’événement. L’agencement du lieu sera le premier facteur d’engagement.

Les outils utilisés pour concevoir la mise en scène et le lieu sont les premiers alliés pour parvenir à cet objectif. La technologie, peut-elle aussi, devenir un partenaire utile.

engagement event

6 tendances d’engagement technologique

Les outils de Matchmaking

La définition même de l’engagement suppose des moments de co-création entre les participants et l’entreprise. Cette interaction entre les invités semble être la plus grande difficulté à laquelle font face les professionnels de l’événementiel. Coté planification, une erreur reste récurrente : on donne plus de place aux intervenants et au contenu et pas assez d’occasions de laisser les participants échanger entre eux et/ou avec la marque.

Il est essentiel de trouver un équilibre entre les séances plénières et les moments d’interactions entre les participants. On remarque également que les participants ont tendance à ne pas se présenter à des séances plénières pour se démarquer dans les salles annexes et développer le networking.

Les outils de matchmaking désignent la mise en relation de deux participants par affinité. Cette technologie est principalement utilisée par les sites de rencontres. Elle peut également être développée sur des événements par l’intermédiaire de badges connectés grâce à la technologie des puces NFC. Les organisateurs connaissent majoritairement cet outil, pourtant ils sont encore très peu à l’utiliser.

Développer une application dédiée

Le téléchargement d’une application dédiée à l’événement semble être encore un obstacle en 2016. Beaucoup de participants sont réfractaires à télécharger une application qui ne sera utile que pour une seule journée, voir quelques heures. Il faut donc penser l’outil avec des options d’engagements à plus long terme en éditorialisant les contenus. Cela incitera les participants à retourner sur l’application et à prolonger l’expérience.

Être accessible à tous

Une erreur récurrente avec l’utilisation de la technologie est le manque d’accessibilité pour l’ensemble des participants, toute démographie confondue. Il faut rendre l’outil simple et accessible, même pour les réfractaires à toute évolution technologique. Il est donc essentiel de proposer un outil compréhensible et accessible à tous.

Créer un happening pour susciter l’engagement 

Une des erreurs les plus communes dans la mise en place d’un événement est le manque de communication en amont de cet événement. Il est crucial et essentiel de communiquer sur le contenu et les éléments proposés lors du séminaire. Une communication et un teasing organisé lors des semaines qui précéderont l’événement sont un facteur clef de succès. S’assurer que les participants ont connaissance du déroulement de l’événement est l’assurance d’un engagement conséquent le jour de leur présence. Les réseaux sociaux sont l’outil parfait pour la réussite de ce pré-engagement. Une ligne éditoriale et une stratégie de communication sur les pages Facebook, Twitter, Linked ou encore SnapChat aide énormément à valoriser cette tendance.

La conception de l’événement

La conception même de l’événement ne réfère pas, en principe, à un aspect technologique. Pourtant,  prendre en compte ce facteur multiplie sensiblement l’engagement des participants. Il est essentiel d’insérer le développement technologique dans la conception de l’événement. Cela rend son adoption beaucoup plus simple et augment le taux d’engagement. Il est donc primordial de laisser de côté les schémas traditionnels des réunions afin de laisser place à la technologie pour augmenter ses résultats.

A propos de